25 févr. 2014

La Meut du Phénix, tome 2 : Dante Garcea de Suzanne Wright


La Meute du Phénix

tome 2 :
Dante Garcea

de Suzanne Wright

aux éditions Milady


Quatrième de couverture :

DES CENDRES DE LA MEUTE RENAÎTRA L'AMOUR.

Jaime Farrow a toujours eu le béguin pour Dante.
Mais lorsque leur clan a été divisé, ils se sont perdus de vue. Leurs retrouvailles à l’âge adulte, au sein de la meute du Phénix, auraient pu être torrides. Sauf que le Beta n’a de place dans sa vie que pour son travail et que Jaime est tourmentée par un lourd secret. Mais si ce qu’elle cache met les siens en danger, Dante doit le découvrir même s’il doit pour cela se soumettre à la tentation.

Ma chronique :

Vu mon engouement pour le premier tome de la série, je me suis empressée de me procurer cette suite et de la lire, dès que j'ai pu.

Dante m'avait intriguée dans le livre précédent, de part son charisme et son don. En tant que Bêta, il a une intuition et une vision des choses très développées.

Bien que plus court que le tome précédant, j'ai mis plus de temps à le lire. Ma lecture a été parasitée par le papotage de l'auteure. Pourtant cela n'avait pas été flagrant pour moi dans le tome sur Trey. Mais là, j'avoue que certains passages explicatifs étaient répétitifs et faisaient retomber le rythme du livre.

Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle entre Jaime et Taryn. Toutes les deux avec un caractère bien trempé, toutes les deux avec un problème de louve. Toutes les deux dominantes.
Mais Jaime ne peut pas se transformer uniquement parce que sa louve est traumatisée, et elle préfère la faire passer pour soumise plutôt que de lui laisser une chance prendre le dessus. Elle l'enferme dans une cage en acier trempé jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus la contrôler. 
Ce qui lui fait perdre le contrôle ? Dante. 

Elle a toujours été attirée par lui, depuis sa plus tendre enfance. Mais il l'a toujours repoussée, tout en prenant soin d'elle.
Lorsque Jaime rejoint la meute de Trey, elle n'a d'yeux que pour Dante, mais lui reste froid. Du moins en apparence.

Le jeu du chat et de la souris ! Encore... Mais cette fois-ci, les raisons sont différentes. Ce sont leurs fêlures passées qui les empêchent de se retrouver. Une histoire d'amour qui devra combattre le passé pour pouvoir s'affirmer au grand jour.

Alors oui, je le sentais venir, mais oui, j'ai craqué pour Dante. Et LA scène du livre qu'il nous offre est un véritable grand huit pour nos émotions.  
Taryn m'a manqué avec ses réparties, mais elle nous offre une scène hilarante.

Et Jaime... Jaime guérira !

C'est une série que je vais continuer de suivre. J'adore cette Meute ! Juste un conseil, lisez ce second tome assez éloigné du premier.

5 févr. 2014

Quoi de neuf dans ma PAL ??

Bonjour tout le monde !! 

Un nouvel article, dans un nouveau registre !
Aujourd'hui, j'ai décidé de vous faire découvrir les nouveaux venus dans ma PAL. Je pense le faire régulièrement, ainsi vous pourrez me dire si vous souhaitez mon avis sur un livre en particulier et puis ça permettra aussi de faire le point sur les sorties qui m'ont le plus attirées ! 
Cette semaine, pas moins de 8 livres sont arrivés dans mon escarcelle ! Je parle des 8 derniers jours... Parce que sinon, je n'ai pas finit !

Alors, c'est parti !! 


Chez J'ai Lu pour elle (A&P) :


Le Prince de L'éternité de Lisa Kleypas

Bon, c'est le troisième que j'ai dans ma PAL ^_^ Mais je trouvais ça marrant de faire cette petite rétrospective ! 
Quatrième de couverture :

Angleterre 1877. Par dépit, Emma accepte d'épouser le prince Nicolas Angelovski après qu'elle a été abandonnée par l'homme qu'elle aimait. Elle ignore que c'est Nicolas qui a manigancé cette rupture. L'annonce de ce mariage fait verdir de jalousie toutes les jeunes filles de la bonne société londonienne. Car le prince est richissime et fort séduisant. Mais un mystère plane sur son passé. On sait qu'il s'est enfui de Russie, victime des tortures infligées par les services secrets du tsar. Quel crime a-t-il commis ? Et pourquoi se montre-t-il si distant à l'égard de sa jeune épouse ? Par moments, Nicolas est envahi par l'étrange sentiment que cette femme lui appartient depuis toujours. Comme si, dans une vie antérieure, tous deux avaient vécu une passion violente à l'issue tragique... Comme si une malédiction poursuivait les deux amants à travers les siècles... Une question le hante : comment éviter que le drame ne se répète ? Car aucune femme ne sait, comme Emma, attiser son désir. 



Les Rebelles, tome 1 : Partie d’Échecs de Suzanne Enoch

Quatrième de couverture :

Oliver Warren a beau être un joueur habitué à masquer ses émotions, son coeur s'emballe face à Diane Benchley. La jeune femme qu'il a séduite puis abandonnée deux ans plus tôt s'est métamorphosée en une ambitieuse décidée à lui faire payer sa lâcheté. Elle compte ouvrir un club de jeu à Londres avec l'argent qu'il lui prêtera. Et s'il avait l'idée de refuser... elle rendrait publique une lettre très compromettante. 


Chez Milady :



Demonica, tome 1 : Plaisir Déchaîné de Larissa Ione

Quatrième de couverture :

Tayla est chasseuse de démons, elle appartient à un puissant groupe, les Aegis, qui se bat pour le bien de l’humanité. Pourtant, lorsqu’elle est blessée et amenée dans un hôpital tenu par des démons, elle ne peut résister longtemps aux charmes d’Eidolon. Le chirurgien démon qui lui a sauvé la vie et qui a, par là même, ébranlé son monde. Car si tous les démons ne sont pas mauvais, pourquoi les Aegis ne font-ils aucune discrimination ?


Chez Hugo Roman :


Beautiful Sex Bomb (tome 1.6, suite de Beautiful Bastard) 
de Christina Lauren

Quatrième de couverture :

Quand Max, Henry et Will arrachent Bennett à Chloé pour un week-end de jeu et de strip-teaseuses à Las Vegas, tout ne se passe pas exactement comme prévu. Leur projet de week-end entre mecs déraille totalement. Max et Bennett imaginent alors un jeu secret tout en se livrant à des confidences, avec celles qu'ils aiment pour rendre les nuits de Vegas encore plus torrides...

La seconde suite de Beautiful Bastard. En regardant d'un peu plus près cette série sur la toile, j'ai trouvé d'autres livres : 

When Hanna "Ziggy" Bergstrom moves to New York City for graduate school, Will Sumner thinks his responsibilities to his best friend's nerdy little sister will be limited to the occasional dinner and check-in. Little does he know that Ziggy is ready to break out of her bookworm academic shell and move more into bombshell territory. Of course she figures the gorgeous womanizing venture capitalist Will is the best person to help mentor her in this new field of study: dating.
Will takes on the challenge with more than a healthy dose of scepticism and humour, but soon finds that Ziggy just needed a tiny push, not a world of change, to reveal a woman every man seems to notice. Soon "Ziggy" is gone and the unfiltered, innocently seductive Hanna Bergstrom is hijacking his dreams, his moods, and even his orderly no-strings-attached dating life-beginning the night his mentoring activities move between the sheets.

Traduction personnelle : 

Quand Hanna "Ziggy" Bergstrom débarque à New York pour ses études supérieures, Will Sumner pense que ses responsabilités envers la petite sœur de son meilleur ami seront limitées à quelques dîners et rencontres occasionnels. Il sait à peine qu'elle est prête à sortir de sa coquille de rat de bibliothèque et a entrer en terres inconnues. Bien sûr, elle sait parfaitement que Will, ce magnifique chef d'entreprise capitaliste et coureur de jupons, est la personne la mieux placée pour lui servir de mentor dans ce nouveau champ d'étude : La séduction. (J'ai mis la séduction parce que la drague, ça me plaisait pas lol).
Will relève le défis avec une bonne dose de scepticisme et d'humour, mais il découvre très vite qu'elle n'avait besoin que d'un petit coup de pouce pour révéler la femme qui attirera le regard de tous les hommes. Bientôt, "Ziggy" disparaît pour laisser la place à la séduisante et innocente Hannah Bergstrom, celle qui perturbera ses rêves, ses humeurs et même son mentorat ne s'en tiendra pas seulement à leurs nuits.

(Vous m'excuserez si je n'ai pas traduit parfaitement ce résumé ! J'avoue que certains passages ont été difficiles...)



It's time for a new Beginning as Chloe and Bennett from BEAUTIFUL BASTARD are finally going to get married. All the couples from the other previous books, BEAUTIFUL STRANGER and BEAUTIFUL PLAYER, will be in attendance as Chloe and Bennett prove that the couple that argues the most stays together the best.
Traduction personnelle :

Il est temps pour un nouveau départ et pour Chloé et Bennett, les héros de Beautiful Bastard, il est temps de se marier. Tous les couples des autres livres (Beautiful Stranger et Beautiful Stranger) seront présents pour être les témoins de la force de leur amour. 


Chez Éditons Prisma :


Unbroken de Melody Grace

Quatrième de couverture :

Juliet est tombée folle amoureuse d'Emerson l'été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu'elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d'y penser et s'est forgé une carapace protectrice en se murant dans l'oubli et en avalant cachet sur cachet. Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons… Dans un style romantique mais explicite, Unbroken entraîne le lecteur dans une histoire d’amour brûlante et déchirante. Sur un ton résolument direct, le roman suit la veine érotique actuelle. Il s’inscrit dans le courant « New Adult » qui déferle en France depuis les États Unis en 2014.


Chez La Martinière Jeunesse :


Irrésistible Attraction de Simone Elkeles

Quatrième de couverture :

Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s'installe chez son frère Alex, qui s'est rangé des gangs dans le Colorado. Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, doit lui servir de guide au lycée.
Rattrapé par ses fréquentations de bad-boy, Carlos ne tarde pas à être suspecté par la police. Pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, psychologue et père de la jeune fille.

Malgré leurs différences et surtout malgré eux, les deux adolescents apprennent à se connaître et s'attirent de plus en plus. Mais Carlos, s'il veut vivre pleinement son amour pour Kiara, doit d'abord rompre une fois pour toutes avec la culture des gangs, ce qui n'est jamais aisé...

(oui, oui, je sais, il était temps !!!)


Chez Red Velvet :
 

La Soumise de Tara Sue Me

Quatrième de couverture :

Le premier volume de la trilogie culte qui aurait inspirée L.E. James..Abby King a un fantasme... A New York, Nathaniel est connu comme le jeune et brillant PDG de West Industries, mais Abby connaît son secret : c'est aussi un « dominant » séduisant et expérimenté à la recherche d'une nouvelle « soumise ». Impatiente d'explorer un monde de plaisirs qui la sortira de sa routine, la jeune libraire propose ses services à Nathaniel. Après un seul petit week-end, elle sait qu'elle en veut plus. Nathaniel est tout à la fois un Maître exigeant et un gentleman, mais bien que maître de son corps, il reste froid et distant. Abby parviendra-t-elle à percer sa carapace ? Elle devra pour que leur relation évolue apprendre à vivre dans un monde de pouvoir et de passion, où elle risque bien de se perdre corps et âme. 


Chez J'ai Lu :


Seducing Cinderella de Gina L. Maxwell

Quatrième de couverture :

Beau, altruiste, intelligent, le Dr Stephen Mann est l’homme idéal… selon Lucie Miller, kiné à l’hôpital. Or Stephen n’a que faire d’elle. Jusqu’à ce que Reid Andrews s’en mêle. Sportif de haut niveau, blessé à l’épaule, Reid a besoin d’une rééducation express s’il veut pouvoir remonter sur le ring dans quelques semaines. Qui d’autre que Lucie Miller, la petite soeur de son meilleur ami, pourrait l’aider ? Reid lui propose un marché : Lucie se consacre entièrement à le soigner, en échange de quoi il l’initie à l’art de la séduction.
Reid a deux mois devant lui. Deux mois pour faire de Lucie une déesse de volupté. Qui sait s’il ne se prendra pas lui-même à son propre jeu ? 

Ce livre est le premier tome de la série Fight For Love de Gina L. Maxwell !!! Voici les suivants :

District Attorney Vanessa MacGregor firmly believes that structure and order are the stuff that dreams are made of. Happiness can be planned—and it starts with the seven rules she’s laid out for her future. But as she’s organizing her best friend’s wedding in Hawaii, all of Vanessa’s best-laid plans are about to meet their match in a wickedly hot MMA fighter…
Jackson "Jax" Maris is focused on surfing, training, and fighting. That is, until he opens up his big mouth and finds himself having to pretend he’s engaged to his little sister’s best friend, Vanessa. When they’re forced to share a romantic bungalow, however, their little charade suddenly takes a turn for the seriously sexy. And while Jax is definitely not part of Vanessa’s long-term plan, he has seven days—and seven naughty nights—to turn her seven-rule plan upside down.

Former MMA fighter Aiden "Irish" O'Brien hasn't stepped into the ring since he accidentally took someone's life in the heat of rage. When his friend calls in a favor that sends him south to check on family, Irish figures he's got nothing to lose. His life is on the ropes. The least he can do is make sure the sexy redhead is safe.

Kat MacGregor has forty-eight hours to settle the twenty thousand dollar debt her deadbeat ex-boyfriend owes a crime boss. If she doesn't, she'll pay for it--with her life. Kat's halfway out the door when a sexy new guy walks into the bar and insists he's there to help.
Irish is forced to fight in the underground MMA circuit to win the money she needs. But he's been lying to Kat. About who he is, about knowing her sister, about why he comes home bruised every night. She's the best thing that's ever happened to him, but breaking her trust will cost him the most important fight of his life: the one for her heart.

Voilà !!! Vous savez à présent quels sont les livres qui sont venus étoffer ma PAL cette semaine et vous avez un aperçu de ceux qui pourraient venir la gonfler encore plus dans les mois à venir !!! 

Bonne soirée à tous.

Démie.
 

4 févr. 2014

Walking Disaster de Jamie McGuire



Walking Disaster

de Jamie McGuire

ebook : 438 pages
Version Originale
8€20 en format Kindle



Quatrième de couverture :

Can you love someone too much?

Travis Maddox learned two things from his mother before she died: Love hard. Fight harder.

In Walking Disaster, the life of Travis is full of fast women, underground gambling, and violence. But just when he thinks he is invincible, Abby Abernathy brings him to his knees.

Every story has two sides. In Beautiful Disaster, Abby had her say. Now it’s time to see the story through Travis’s eyes.

Traduction personnelle :

Peut-on trop aimer quelqu'un ? 

Travis Maddox a appris deux choses de sa mère avant qu'elle ne meure : Aimer fort. Se battre encore plus fort.
Dans Walking Disaster, la vie de Travis est remplie de coup d'un soir, de jeux d'argent clandestins et de violence. Mais au moment où il pense être invincible, Abby Abernathy le mettra à genoux.

Toutes les histoires ont deux facettes/deux point de vue. Dans Beautiful Disaster, Abby a donné le sien. Maintenant, il est temps de voir l'histoire à travers les yeux de Travis.


ATTENTION SPOILER !!!

Ma Chronique :

Voici ma première lecture en VO de l'année ! Vu que cela s'est plutôt bien passé, je pense que ce ne sera pas la dernière. 

Après avoir dévoré Beautiful Disaster, j'ai eu beaucoup de mal à passer à autre chose. Travis "Mad Dog" Maddox est addictif ! Il vous hante la nuit, le jour, dès que vous avez une seconde de répit. Alors, pour avoir ma dose, j'ai décidé de prendre le second tome de Jamie McGuire. Et j'avoue que c'était quand même LA dose !! Le Nirvana ! J'étais dans la tête de Travis. Je connaissais toutes ses pensées, toutes ses envies.


Vous l'aurez compris, ce n'est pas un second tome à proprement parlé. Nous ne nous situons pas après Beautiful Disaster. Nous reprenons l'histoire du début mais cette fois-ci au travers des yeux de Travis. Du coup, on comprend bien mieux son comportement. Et on en aime encore moins Abby !!! 

Si dans BD, Abby se bat contre l'amour qu'elle récent pour Travis, dans WD, Travis se bat pour lui faire comprendre cet amour. Oh oui il l'aime, et il a commencé à l'aimer bien plus tôt qu'on ne le pensait. 
Vous l'avez trouvé torturé et badboy à souhait dans le premier livre, vous allez découvrir ce qui se cache sous la surface visible de l'iceberg et ce, dès le prologue ! Vous allez avoir envie de le prendre dans vos bras, de le bercer, de le rassurer, de l'aimer. 


On redécouvre la fratrie Maddox et leur père, et on se dit que l'auteure fait bien d'écrire un livre par frère. En juin, nous en découvrirons plus sur Treton ! Mais ce n'est pas le sujet.

Alors, oui, encore une fois, on replonge dans cette histoire d'amour. Oui, encore une fois, on a envie de taper sur Abby et de lui dire : MAIS TU VAS ENLEVER LA M**** QUE TU AS DEVANT LES YEUX OUI !!!!!!! Bref, ça marche une fois de plus ! 

On retrouve les dialogues qu'ils s'échangent dans le premier tome, mais pas tous. L'auteure a tourné ça différemment à certains endroits, mais on fait vite le rapprochement.
(Petite aparté sur la mise en page américaine qui est vraiment différente de la notre, surtout en ce qui concerne les dialogues)

Travis restera tout de même le mec tatoué bourré de cicatrices, motard, bâti comme un dieu et (malgré ce qu'il peut penser et son côté ours) romantique. Bref un héros comme on les aime ! Vivement Beautiful Wedding puis les autres :) 



2 févr. 2014

La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman de Suzanne Wright


La Meute du Phénix

Tome 1 :
Trey Coleman

de Suzanne Wright

aux éditions Milady
573 pages
8€20


Quatrième de couverture :

Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l'unir de force à Roscoe Weston un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser, Taryn refuse de se soumettre. C'est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s'unir temporairement - à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D'autant que leur attirance l'un pour l'autre semble hors de contrôle.

Ma Chronique :
  
Après avoir relu les trois premiers tome de la confrérie de la dague noire, voici un livre qui signe un regain d'intérêt pour l'urban fantasy et en particulier la romance paranormale ou encore la bit-lit (vous choisirez le genre, ça m'est égale). Bref, à moi les loups aux crocs acérés, et pas que... 

La Meute du Phénix, ça m'a donné chaud, ça m'a fait rire et ça a détruit mes ongles. 

Taryn Warner, fille de Lance Warner, l'alpha de la meute Onyx, est elle-même une alpha. Mais une alpha latente, comprenez qu'elle ne peut pas se métamorphoser, que sa louve ne peut pas se libérer. En gros, c'est le mouton noir. La seule chose qui la sauve c'est qu'elle est aussi une guérisseuse. 
Le père de Taryn veut l'unir à Roscoe Weston, une gravure de mode bodybuildée, connu pour être un mâle violent et dont Taryn n'a vraiment rien à f... faire (oups... j'ai failli me laissée portée par la franc parlé de notre héroïne).

Trey Coleman est l'alpha de la Meute du Phénix. Il cherche des alliances pour pouvoir se défendre dans un combat contre son oncle. Connu comme le psychopathe, il fait enlever Taryn pour lui proposer un marché. S'unir à lui durant trois mois afin qu'il puisse obtenir des alliances primordiales s'il veut s'en sortir.  

C'est l'opportunité qu'attendait Taryn pour pouvoir échapper à Roscoe et à son père, quand bien même elle soit pour ça renier son âme sœur, mort dans l'accident de voiture qui lui a également enlevé sa mère. Feindre l'attirance pour Trey ne sera pas difficile pour Taryn, et l'inverse est aussi valable. Emportés par leurs pulsions, nos deux héros ne contrôleront pas tout. 

Malgré quelques longueurs qui s'avèrent nécessaires pour asseoir la trame de fond, et les us et coutumes des meutes, ce premier tome est plutôt dynamique. L'auteure nous offre principalement les ressentis de Taryn tout en étayant son récit avec des passages du point de vue de Trey. Seulement, l'ensemble des situations sont vues dans les yeux de Taryn. 
Des scène de sexe, il y en a. Et comme nous sommes chez des métamorphes loups, elles sont crues et les mots sont directs. Donc pas de jolies tournures pour parler de pétales et de petits boutons. Un chat est appelé un chat ! 

Un des points qui nous font craquer et rire dans ce livre, ce sont les réparties, les répliques de Taryn. Elle est franche et très inventives quant à ses métaphores (peut-être sa seule solution pour se transformer...). Ça donne un rythme certain au récit, et on attend avec impatience la réplique suivante. Petit bémol pour ma part quant aux échanges entre Taryn et Greta (la grand-mère de Tray) que j'ai trouvé parfois un peu redondants. 

Comme souvent (voire toujours) dans ces romans, on ne s'attend pas à la fin, et c'est tant mieux !
Un livre qui m'a vraiment beaucoup plus et que je conseille donc grandement ! J'attaquerai le second tome dans le mois de Février, parce que cette meute de Pierrafeu me manque déjà.

25 janv. 2014

Beautiful Disaster de Jamie McGuire




Beautiful Disaster

de
Jamie McGuire

aux éditions J'ai Lu
441 pages
13€


Quatrième de couverture :

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?


PREMIER COUP DE CŒUR 2014 !!!



Ma Chronique :

Dévoré dans les 24h ! Ça vous donne une idée du côté addictif de ce roman. On se lève Travis, on mange Travis, on pense Travis, on vit Travis, on rêve Travis ! Parce que dans ce livre LE point le plus important, c'est Travis Maddox ! 






Vous l'aurez compris, je vais pas mal vous parler d'un gars qui sincèrement en fera rêver plus d'une ! Rare seront celles qui ne l'aimeront pas. En revanche, je ne peux pas en dire autant de l'héroïne Abby...

Abby Abernathy débarque à l'université d'Eastern pour entamer son cursus secondaire loin de son ancienne vie. Elle aime les cardigans (pas le groupe de musique, le gilet), elle n'aime pas se faire remarquer, elle n'aime pas ces filles parfaites, et elle n'aime pas Travis "Mad dog" Maddox ! 
Il est tout ce qu'elle déteste chez un homme, il est surtout tout ce qu'elle fuit ! Mais c'est bien connu :

"Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !"


"Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages." à ça, on peut ajouter qu'il est intelligent, qu'il sait se battre et être dominant quand il faut, qu'il sait danser, qu'il sait faire à manger, qu'il est motard, qu'il est romantique qu'il... Euh... on signe où pour le contrat ? 
Le pire c'est qu'il n'est même pas énervant ! Ce n'est pas une guimauve. Il ne déborde pas de sentiments mielleux. Son seul problème ? C'est d'être tombé irrémédiablement amoureux de Abby. Et franchement ! Franchement !!! Voilà quoi... 



Amis, pas amis. Amants, pas amants... Ils nous font faire le grand huit émotionnellement. Elle lutte longtemps avant de succomber à Travis. Elle a un lourd passé qu'elle a laissé à Wichita et Travis le lui rappelle tellement qu'elle essaie de le repousser de toutes ses forces. Elle ne réussit qu'à nous énerver encore plus. On est malheureux pour Travis ! Mais qu'est-ce qu'il doit faire pour lui faire comprendre qu'il l'aime à la fin ???


C'est encore un héros avec ses cicatrices. Il n'a aimé qu'une seule personne comme il aime Abby, mais celle-ci ne le comprendra que très tard ! Trop tard ? 
C'est un homme impulsif, libre, parfois violent et pourtant, elle peut le contrôler. Parfois on se dit qu'elle en joue beaucoup, parfois on se dit qu'elle doit quand même avoir une bonne raison de le faire souffrir ainsi et de se faire souffrir par la même occasion. 


Parce que oui, elle l'aime. Follement, éperdument, et ça fait mal. 



Un amour passionnel qui va faire des ravages autour de lui. Des gens seront en danger, du sang va couler et des ongles seront rongés ! 


C'est un livre vraiment addictif sur lequel on ne peut rester insensible. On aura forcément un moment d'énervement contre Abby qui refuse d'entendre les déclarations de Travis, et on craquera pour ce bad boy en puissance. 
Certains point sont étonnant, comme le fait que Travis ne soit jamais inquiété par la police (si ce n'est à la fin et encore). Mais qui sait ? On ne vit pas aux États-Unis... 


Je vous recommande Beautiful Disaster et j'attends avec impatience Walking Disaster (qui est le point de vue de Travis sur cette histoire) et A Beautiful Wedding (je vous dis pas de quoi ça parle hein ^^). J'espère que ces suites seront traduites... à moins que je n'aille faire un tour du côté de la VO.
Pour finir, je vous offre encore quelques images de Beautiful Disaster que j'ai trouvé sur le net :







PS : impossible de savoir pour le papillon, ce qu'il signifie. Est-ce une métaphore par rapport à l'éphémère ? Mystère.




23 janv. 2014

Te Succomber de Jasinda Wilder



Te Succomber

de 
Jasinda Wilder

aux éditions Michel Lafon
340 pages
15€95


Quatrième de couverture :

"Je n'ai pas toujours été amoureuse 
de Colton Calloway ; 
j'ai d'abord été amoureuse de son petit frère, Kyle.
Kyle fut mon premier amour..."

 A 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l'amour de sa vie, l'a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.

Deux ans plus tard, la jeune femme croise la chemin de l'insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l'attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d'eux-mêmes. Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d'aimer ?

Ma Chronique :

Mon premier livre dans la catégorie tout récemment créée : le "New Adult". 
Alors, je vais peut-être commencer par ça. Parce que je me suis posé pas mal de question sur la raison de l'existence de ce genre littéraire. Après tout, il regroupe des livres qui existaient déjà. Donc apparemment, si j'ai bien compris, ce sont des livres qui s'adresse à un publique à partir de 16 ans (sans limites maximales ^_^ ) et qui portent principalement sur des personnages qui sont arrivés à un moment de leur vie où ils deviennent adultes sans pour autant avoir les critères de travail-maison-famille... donc des personnages entre 16 et 30 ans qui partent de chez leurs parents, découvrent le sexe, la responsabilité de la vie adulte sans les enfants et le travail... 
Piouh... euh... Vous comprenez ? 
Autre différence avec le Young adulte (où les personnages sont plutôt au lycée alors que dans le New Adult, ils sont plutôt à la Faculté) c'est le sexe. Ce qui, il faut bien l'avouer, est un sacré critère quand même !
Voilà... On va dire que les bases sont posées... à peu près.

Mais revenons à nos moutons !

Te Succomber se partage en deux parties. Il y a l'avant et l'après.
Dans la première moitié, nous sommes dans la tête de Nell. Elle a 16 ans au début du livre. Nous découvrons une ado bien dans ses basquettes et son meilleur ami, Kyle. Tous deux viennent de fêter leur anniversaire (ils sont nés à deux jours d'écart), ce qui signifie surtout pour Nell qu'elle va enfin pouvoir sortir avec des garçons ! C'est là que Kyle se réveille.

Ils ont tout fait ensemble, tout appris ensembles, ils se disent tout. Alors, lorsqu'elle lui apprend qu'elle va sortir avec son meilleur ami, il a une réaction que lui-même ne comprend pas. Il est jaloux. Elle est à lui bon sang ! 
Ils ont peur de ça. Ils veulent être ensemble mais en même temps, ils ont peur de sauter le pas et de perdre leur précieuse amitié. Pourtant, incapables de se contrôler, ils vont franchir la ligne. Un baiser... puis deux... puis la première fois. Deux ans plus tard, ils sont toujours ensembles et plus complice que jamais. 
Mais il est temps de penser à leur avenir. L'une veut partir pour New York et faire des études de commerce, l'autre veux partir sur la côte ouest. Comment vivre l'un sans l'autre ? 

Pour leurs 18 ans, ils partent dans une maison à la montagne. Celle des parents de Kyle. C'est là que tout va basculer...
Kyle demande Nell en mariage... Elle refuse... Ils se disputent sans se disputer. Elle se dit trop jeune, il ne veut pas être séparé d'elle. Le vent souffle, il pleut. C'est la tempête, aussi bien dans leur corps qu'à l'extérieur. Un tronc d'arbre rompe sous la pression du vent. Kyle se jette sur Nell... et l'arbre lui tombe dessus. 
Les secours n'arriveront pas assez vite. 

"- Tu ne peux pas Nell. Tiens... tiens-moi juste la main. Je t'aime."

Kyle est mort... Nell est seule avec sa douleur qu'elle refuse de laisser sortir. L'enterrement est un calvaire. La seule épaule un peu réconfortante est celle de Colton. Le frère aîné de Kyle. C'était leur première vraie rencontre.

Sur cette première partie, j'avoue avoir eu un peu de mal. Les sentiments adolescents de Nell m'ont horripilée. Et ses nombreux : "Ohmondieu... Oh mon Dieu... mon Dieu !" me sortaient par les yeux. J'ai bien faillit le lâcher. Mais on m'a conseillé de persévérer. Et je dois dire que c'est tant mieux ! Je serais passée à côté de Colton, car il est bien le point d'encrage de ce roman. Celui qui fait que l'on continue de tourner les pages. Celui qui fait que j'avais à nouveau 20 ans et qui m'aurait fait glousser comme une midinette si je l'avait eu à côté de moi.

Nous voici donc arrivés à la seconde partie du roman. L'auteur alterne entre les passages dans la tête de Nell et surtout -SURTOUT- ceux dans la tête de Colton Calloway.

Je ne vais pas vous faire un résumé de cette seconde partie, mieux vaut la lire. J'ai eu l'impression que l'auteur était plus à l'aise pour donner des sentiments adultes à Colton qu'à Nell, même si celle-ci s'améliore au fur et à mesure.
Il est torturé, façonné par les épreuves qu'il a enduré. Il fait penser à ces mecs que l'on voit dans les films et qui ont l'air de dur à cuire mais qui savent aussi être tendres, protecteurs, possessifs dans l'intimité. 
Colton éprouve rapidement un sentiment de possession à l'égard de Nell. Il est jaloux, il veut la protéger. Elle sera à lui, un point c'est tout. 
Il veut aussi l'aider. Il ne veut plus la voir malheureuse. Il n'y a que lui qui peut la comprendre et prendre sa douleur. Il veut qu'elle soit heureuse et qu'elle arrête de se faire du mal. 

Ce sont deux protagonistes que la vie a maltraités alors qu'ils étaient très jeunes. Ils sont leurs propres bouées de sauvetage. Oui c'est ça, ils se sauvent mutuellement. Elle est sa raison de vivre. Il est son sauveur. 

"- Je ne suis pas simplement en train de tomber amoureux de toi, Nell. Je suis en train de te succomber. Tu es un océan et j'y succombe, je me noie dans les profondeurs de ce que tu es. Comme tu l'as dit, ça fait peur d'une certaine façon, mais c'est aussi la chose la plus incroyable que j'ai jamais vécu. Tu es la chose la plus incroyable que j'ai jamais vécu."

"- Mais il faut qu'on apprenne à se libérer. Il le faut, Nell. Ça ne veut pas dire être heureux tout le temps. Il n'y a pas de mal à aller mal. Je te l'ai déjà dit, mais je le réapprends moi aussi. Mais aller mal ne veut pas dire arrêter de vire."

J'ai aimé ce livre, surtout la partie avec Colton. J'ai passé un bon moment et il reste en mémoire. A vous de voir !

22 janv. 2014

Dementia is back !

Bonjour à tous !!! 

Cela fait un bail que je ne suis pas revenue papoter avec vous sur le blog. Et pourtant, vous êtes toujours aussi nombreux à venir la visiter ! Alors pour commencer je voulais vous dire un grand MERCI ! 

Pourquoi ce message me direz-vous ?! Et bien c'est tout simple ! J'ai décidé de revenir un peu vers mes premiers amour que sont les chroniques de livres. Il n'y en aura pas à foison, je ne peux plus passer tout mon temps libre à lire, l'écriture ayant pris un certain poids dans ma vie. Mais il y en aura régulièrement. Je compte bien refaire des chroniques décalées, en immersion comme je le faisais avant de ne plus avoir le temps de passer par ici.

Je vous demanderai d'être indulgents, je suis comme le bon vieux diésel, il me faut un temps de chauffe pour partir ! Mais passé ce délais, je pense que je trouverai mon rythme ! 

Je suis très heureuse de vous retrouver.

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Demi.

27 juin 2013

Avant Toi de Jojo Moyes


Avant Toi

de Jojo Moyes

aux éditions Milady Romance

Quatrième de couverture:

Si le temps nous est compté...

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chaumage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaire, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis.

La chronique de Dementia:

Six mois... six petits mois pour changer des vies...

Inspiré de faits réels, Avant Toi promettait d'être riche en émotions. Je ne sais pas si c'est le fait de mes études ou autre chose, toujours est-il qu'il m'a fallu attendre la 475ème et dernière page pour qu'une larme daigne couler sur ma joue.

Alors non, je n'ai pas un coeur de pierre, j'ai peut-être juste un regard différent de la situation.

Je vous résume l'histoire succinctement (Je n'ai pas besoin de m'étaler, la quatrième se charge très bien de tout ça).
Will a 35 an, ancien homme d'affaires, vivant à 100 à l'heure, il se retrouve tétraplégique suite à un AVP (accident de la voie publique). Cloué dans son fauteuil, il ne peut plus faire tout ce qu'il aimait et doit laisser aux autres le soin de s'occuper de son... enveloppe corporelle.
Louisa, Lou a 27 ans, en couple depuis près de sept ans avec Patrick, elle perd son emploi de serveuse dans un des bar de la ville suite à la fermeture de celui-cie. Elle aimait son travail, en particulier le contact avec les clients. Rien à voir avec l'histoire me direz vous, mais en y regardant de plus près, qui mieux qu'une personne aimant observer les autres et les comprendre pouvait s'occuper de Will et son caractère de cochon ? Qui mieux qu'elle pouvait remarquer ces petits choses, ce langages non-verbal, ces blessures ?

Patrick est un ancien pantouflard devenu un accro du footing et des marathon. Coach personnel de profession, il aura bien du mal à comprendre les changements de celle qui partageait sa vie et dont il n'a en fait jamais réellement connu la personnalité profonde en raison de son côté nombriliste.
La sœur de Lou, Katrina (Treena) est une madame je sais tout à qui tout réussi... enfin pas tant que ça. Mère célibataire, elle travaille comme fleuriste jusqu'à ce qu'elle décide de reprendre ses études (après tout sa soeur est là pour apporter de l'argent à la maison). 
Les parents de Lou et Treena, vivent dans la même maison depuis toujours. Le père est ouvrier dans une usine en mauvais état économique. Et la mère reste à la maison à s'occuper de son propre père atteint de la maladie d'Alzheimer, et de Thomas son petit-fils. Une famille plutôt ordinaire avec ses troubles obsessionnel et ses non-dits, mais très soudée dans le fond.

Les parents de Will ont une relation... non en fait ils n'ont pas de relation, et on sent bien dès le début qu'ils ne restent ensembles que pour leur fils. Mme Traynor est juge et Mr Traynor s'occupe du château de la ville. Avec eux, nous sommes sûr d'au moins une chose : l'argent ne fait pas le bonheur!

Nathan... En fait je n'ai pas tout compris avec lui... Étudiant ? Infirmier ? Kiné ? Les trois à la fois ? Bref, il est là, et il est la seule personne de sexe masculin à traiter Will comme un être humain et à la rabrouer quand il le faut. 

Et puis il y a les autres... Alicia, l'ex-fiancé, et le meilleur ami (dont j'ai oublié le nom) qui se marie avec l'ex-fiancée. Il y a les gens dans la rue, les anciens collègues ou concurrents. Il y a le monde, la société.

Camilla Traynor embauche Lou comme Aide-soignante (chez nous on dirait aide à domicile), et vraiment au départ on se demande pourquoi elle ! Elle n'a aucune expérience quelconque dans le domaine. Mais il s'avère que Camilla a une mission secrète pour elle. Elle espère que Lou fera changer Will d'avis quant à son avenir. Et pour celà, elle ne dispose que de six petits mois...

Allé, j'arrête là, parce que je pourrai redévelopper tout le livre à ce rythme.

Cette histoire aurait pu être bouleversante pour moi, mais j'en ai vu tellement de semblables et en verrai tellement d'autres que par moment je l'ai trouvée longuette. Ce n'est pas l'écriture de l'auteur qui en est la cause, mais certaines situations m'ont lassées de ce livre à un tel point que j'ai du faire une pause dans ma lecture.
J'ai failli vous faire un questionnement éthique comme je le fait à l'école mais je me suis dit que ça vous barberait (et moi aussi par la même occasion).

Will est un homme qui a perdu sa raison de vivre. Dans les besoins fondamentaux de la personne, il n'en est aucun qu'il puisse réaliser en totale autonomie. On ne peut pas lui en vouloir de ne penser qu'à lui et on ne peut pas lui reprocher de penser que l'amour ne suffira pas. Tout comme on ne peut pas reprocher à sa famille de tout tenter pour le faire changer d'avis.

Le livre aborde un sujet controverse sur lequel la France n'a pas encore fait son chemin.
Alors oui, ça fait mal ; oui, on aurait envie que l'amour le sauve, et oui, on se demande comme elle vivra après-lui...

Mais et lui ?

- Tu ne comprends toujours pas, Clark, n'est-ce pas ? a-t-il renchéri, un sourire dans la voix. Cette décision ne t'appartient pas.

Comment peux-tu avoir le droit de détruire ma vie, quand moi je n'ai pas mon mot à dire au sujet de la tienne?

Vis.

27 mai 2013

12 mai 2013

Kel, tome 1 : Noir et Blanc de Andréa Schwartz


KEL
Tome 1 : Noir et Blanc

de Andréa Schwartz

aux éditions Rebelle


Quatrième de couverture :

A l'aube de la Cinquième Ère, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre. 
Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n'hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance. 
Or, la guerre est loin d'être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu'elle avait imaginés…

La chronique de Dementia :

Vous aimez la Fantasy ? Vous aimez les guerres ancestrales ? Vous aimez la romance ? Vous aimez les amours impossibles ? Vous aimez les fins... frustrante ? Kel est fait pour vous !!! 

Si à première vue ce livre ne se place pas dans mes habitudes littéraires, j'ai été agréablement surprise et ce, dès les premières pages.

Au premier abord, on pourrait se dire que Kel est un remake Adulte de Mulan. C'est vrai ! Une jeune femme qui se travestie en homme pour entrer dans l'armée !! Elle fait bien pareil dans le dessin animé, non ? Eh bien... pas tout à fait.

Shelun a 12 ans lorsque sa famille se fait massacrer par des guerriers Kel'yons. Depuis toujours, les Kel'bais et les Kel'yons sont des ennemis jurés. Les cheveux noirs (Kel'bais) contre les cheveux blancs (Kel'Yons). Recueillie par un métisse, elle grandira en même temps que son désir de vengeance.
A 17ans, l'occasion lui est donnée de faire payer à l'autre peuple, la mort de ses proches. Entrainée par son tuteur, elle s’enrôle dans l'armée et part à la guerre. 
Très vite, elle se montre impétueuse voir inconsciente et monte en grade. Une femme qui commande aux hommes... Mais personne ne sait, jusqu'à ce qu'elle rencontre une Keal'ri (comprenez une prostituée de luxe). Une situation cocasse qui en entrainera d'autres. 
Elle parvient à conserver son secret des mois durant. Mais un jour qu'elle voulut défendre l'un de ses hommes, elle se jette sur un officier Kel'yon et dévale une falaise avec lui.
Ainsi arrive Aydred... Sai Mordrain Herdredsun Aydred... euh, Aydred suffira hein! 
Ce noble officier n'a pas finit de vous faire passer par de multiples sentiments. Tantôt séducteur, tantôt tête à claque, il va entrer dans le vie de la jeune femme et tout bouleverser... à moins que ce ne soit l'inverse...

Dites-vous bien une chose, ce livre N'est PAS une réadaptation de Mulan, na ! 

J'ai découvert une écriture fluide, fine et précise. Il y a peu de dialogues, mais comme nous sommes dans la tête de Shelun, nous connaissons ses pensées, et le texte ne manque pas de dynamisme.
On pourrait avoir peur d'être un peu perdu au départ (en particulier pour une novice de ce genre de livre comme moi), mais il n'en est rien. Le vocabulaire n'est pas si difficile à retenir, même les grades de l'armée. 

L'histoire de Shelun est touchante. Sa bataille intérieure nous tient en haleine, jusqu'à la dernière page. Que ferions-nous à sa place ? Ce livre est une très belle métaphore sur la tolérance, l'ouverture d'esprit. Accepter l'autre malgré ses différences, malgré sa propre éducation. 

L'amour peut-il triompher de tout ? 

Merci Andréa pour ce moment de lecture.